FANDOM


Cette page est actuellement en travaux. Un utilisateur ou un administrateur travaille actuellement à son amélioration. Vous pouvez poser vos questions ou soumettre vos suggestions sur le forum, en liant votre topic à la page en travaux.
Miles Upshur
Corps de Miles
Informations de base
Carrière Journaliste d'investigation "freelance"
Reporter
Alias Petit cochon[1]
Apôtre[2]
Mon fils[3]
Mon pote[4]
Statut Vivant
Ennemis Chris Walker
Certains Variants
Les Jumeaux (Avant)
Richard Trager
Pyro
Walrider (Avant)
William Hope
Forces de sécurité
Caractéristiques
Naissance Début des années 80
Sexe Homme
Taille 186/188 cm (6'1"/6'2")
Apparitions
Outlast Bâtiment administratif
Bâtiment de la prison
Égout
Quartiers des hommes
Quartiers des femmes
Cour
Retour au bâtiment administratif
Laboratoire souterrain
Outlast: Whistleblower Sortie
Informations en jeu
Équipement Caméscope
Batteries
Notes
Documents
Doublage Shawn Baichoo
"Vous incarnez Miles Upshur, un journaliste d'investigation dont l'ambition va lui faire connaître l'enfer sur Terre. Toujours avide d'enquêter sur les affaires qu'aucun autre journaliste n'est prêt à étudier, vous allez chercher à révéler le sombre secret que recèle l'asile de Mount Massive."
― Prologue[src]

Miles Upshur est un reporter d'investigation et le protagoniste principal du premier Outlast et un personnage secondaire dans l'extension Outlast: Whistleblower. Il enquête sur Mount Massive Asylum à cause d'une piste qu'il a reçu de Waylon Park.

Contexte

En accord avec la version bêta du Whistleblower, Miles travaillait en tant que journaliste normal pour une boîte inconnue avant d'en être viré, la raison du renvoi venant du fait que ce dernier postait des preuves inacceptables concernant la situation en Afghanistan. Dès lors, il s'est mis à travailler en tant que journaliste d'investigation indépendant.

Avant de partir pour enquêter à Mount Massive Asylum, Miles vivait dans un appartement à Washington, DC.

Caractéristiques

Miles apparaît comme un homme ayant aux alentours de 20 ans. Il a des capacités athlétiques surprenantes, comme sauter d'un bout à l'autre d'une plateforme, escalader les obstacles et même semer les assaillants les plus rapides. Même si il n'est pas spécialement faible, il n'est pas de poids face aux psychotiques que sont les Variants. Au lieu d'engager le combat tête baissée, il préfère user de sa vitesse, son agilité et sa ruse pour échapper à tout combat et se cacher aisément. Les seules exceptions proviennent d'éléments scriptés où il devra se défendre pour éviter de se faire étrangler par certains Variants ou même contre Richard Trager, lorsque ce dernier poursuivit Miles dans l'ascenseur. Autrement, il cherchera toujours à se faufiler dans un casier, sous un lit ou peut-être même jouera-t-il des ténèbres pour éviter tout autre poursuite. Il porte avec lui un bloc-notes dans lequel il retranscrit ses pensées, ainsi qu'un caméscope pour enregistrer ce qu'il se passe dans l'asile. La vision infrarouge de cette dernière lui permet de naviguer dans le noir.

Histoire

Outlast

Miles se rend à Mount Massive Asylum après avoir reçu un email sur l'activité suspect de l'asile. Après s'être faufilé à l'intérieur, une sombre découverte le salua - les cadavres du personnel et de la sécurité. Miles observe certains patients se mouvoir autour de lui avant d'être rattrapé par Chris Walker, qui s'exclame, "Petit cochon..." avant de le jeter à l'étage en dessous à travers une vitre. Après qu'il ait repris conscience, le Père Martin le retrouve et après avoir trouvé sa caméra, le considère comme son "apôtre", afin de témoigner des atrocités commises à l'asile. Miles tente alors de récuperer des informations mais est interpelé par le Père Martin qui coupe le courant mais aussi par Walker qui décide de le traquer dans la salle de sécurité. Après avoir ramené le courant grâce au disjoncteur du Service Administratif et être revenu à la salle de contrôle pour débloquer la sortie principale, Martin le retrouve et lui injecte un sédatif et justifiant qu'il ne peut laisser Miles sortir tant qu'il n'a pas témoigné de ce qu'il se passe à l'asile. Il lui montre alors les caméras de surveillance, où l'on peut apercevoir le Walrider abattre de nombreux gardes armés violemment, puis Martin lui conseille d'accepter son évangile et ainsi toutes les portes s'ouvriraient devant lui. Miles finit par s'évanouir sous l'effet du sédatif avant d'être amené dans le Bloc Cellules.

Miles se réveille dans la cellule du Père Martin, avec la phrase "Rest in Peace" (Repose en Paix) écrite sur les murs avec du sang. Miles quitte la cellule et rencontre les Jumeaux, qui ont pour désir de le tuer et de manger son foie et sa langue, mais ils décident de ne pas l'attaquer tout de suite, car cela serait impoli envers Martin, qui leur ordonna de ne pas agresser Miles. Après avoir traversé le Bloc Cellules, il entre dans les Égouts grâce à un trou dans les douches, et pour continuer il doit drainer l'eau qui s'y trouve.

Après avoir passé les égouts pour rejoindre l'Aile des Hommes, Miles est pourchassé par quelques Variants. Durant la course-poursuite, il se terre dans un monte-charge et finit par tomber entre les mains du Docteur Trager, qui l'eut embusqué avant de le retenir prisonnier. Trager le torture en sectionnant deux des doigts d'Upshur avec une longue paire de cisailles, mais ce dernier réussit à s'échapper lorsque Rick quitte la pièce. Miles trouve alors la clé de l'élévateur. Malgré ça, Trager s'introduit dans l'ascenseur avec Miles, mais après une lutte entre les deux hommes, Miles finit par repousser Richard, qui se trouve être écrasé entre deux étages par l'élévateur.

Miles vient à la rencontre du Père Martin, qui lui demande de le rencontrer à l'extérieur. Miles rencontre alors le Walrider dès lors à partir de sa progression vers la cour. Martin est ensuite aperçu dans l'Aile des Femmes où il crie ses instructions à Miles depuis les étages supérieurs, lui expliquant comment le rejoindre. Miles doit alors ouvrir la chute de linge en collectant trois fusibles, afin de reprendre la clé des escaliers menant aux étages supérieurs. Durant un long saut, Miles perd son caméscope et doit s'enfouir dans les ténèbres pour le retrouver.

Miles revient au Service Administratif, où il gagne l'accès à la Chapelle après avoir ouvert la cage d'escaliers correspondante via la clé trouvée dans le Théâtre, où Chris Walker nous recherche et nous fournit un chemin en défonçant une porte précédemment bloquée. Une fois à la Chapelle, il est témoin de la mort de Martin Archimbaud, qui lui demande d'enregistrer sa mort. Après cela, Miles pénètre dans le laboratoire souterrain grâce à l'élévateur que Martin eût réparé, où il est chassé par le Walrider à travers un long couloir où il est embusqué par Chris Walker. Walrider prend Walker par surprise et l'assassine brutalement. Miles trace la route et rencontre le Dr. Wernicke, qui lui explique comment tout cela est arrivé, ainsi que ce qu'ils eurent essayé de faire aux patients. Wernicke instruit Miles sur la manière d'arrêter le Walrider en tuant son hôte William "Billy" Hope en détruisant son système de survie.

Après la mort de Billy, The Walrider, sans hôte, attaque Miles et fusionne avec ce dernier. Grièvement blessé, Miles boite vers la sortie, puis il aperçoit Wernicke accompagné de soldats armés qui l'attendent. Ces derniers abattent Miles et lorsque ce dernier s'effondre par terre, Wernicke se rend compte que Upshur est devenu le nouvel hôte du Walrider. L'écran est plongé dans le noir, mais on peut toujours entendre le Walrider abattre les soldats dans la brutalité où les derniers sons que l'on peut entendre sont les cris d'horreur de ces derniers.

Outlast: Whistleblower

Il fut révélé que Miles ait survécu aux évènements d'Outlast et ait pris le contrôle du Walrider. Après que Waylon se soit fait agresser par Jeremy aux portes principales du Service Administratif lorsqu'il essaya de s'évader, Miles utilise le Walrider pour embusquer Jeremy et le mettre en pièces. Lorsque Waylon entre dans la voiture de Miles, il voit un sombre nuage flottant autour de l'asile à travers le pare-choc. Waylon utilise alors sa caméra pour y voir pour clair, et il y voit une silhouette fantomatique, se dirigeant vers la sortie. Avant d'y réfléchir à deux fois, il panique sur la boîte de vitesse en essayant de faire un demi-tour. Lorsque la voiture est assaillie par le Walrider, elle se tourne plus facilement, et Waylon se trouve être assisté, la voiture étant poussée à travers le portail de l'asile afin de retourner à la civilisation avec assez de preuves pour anéantir Murkoff..

Victimes

Galerie

Voir l'article principal : Miles Upshur/Galerie

Anecdotes

  • Même si il ne parle pas, sa voix peut résonner à travers des cris, des mugissements et sa respiration forte.
  • Dans ses notes, Miles a l'habitude d'utiliser de l'humour noir dans chaque situation.
  • Malgré le fait que l'on ne voit pas le visage de Miles, sa silhouette laisse présager que ses cheveux sont courts.
  • Le nom de Miles est mal orthographié dans certaines mises à jour; "Upsher".
  • Son adresse mail est milesupshur@gmail.com, comme révélé dans le document qu'il acquérit au début.
  • Miles conduit une Jeep Wrangler YJ de 1987 rouge.
  • On peut lire B-67294 sur sa plaque d'immatriculation, qui est un code HTML pour la couleur hexadécimale.
  • Même si le joueur n'obtient aucun document à travers le jeu, Miles utilisera certaines de ces informations dans ses notes.
  • Si le joueur décide de se faire remarquer de Chris Walker au début du jeu, cela ne marchera pas et il procèdera à la chambre 205 A en fermant la porte derrière lui, c'est un élément scripté qui ne peut être changé.
  • Miles à le même interprète que Stephenson et Waylon Park.
  • Miles devait être sexuellement harcelé dans le jeu, mais cela fut intégré à Outlast: Whistleblower, quand Park fera disjoncter le courant, un homme le suivra et si il l'attrape, il commencera à le molester avant de le tuer.

Références

  1. Surnom fréquent, donné par Chris Walker
  2. Surnom provenant des croyances de Martin Archimbaud
  3. Surnom provenant des croyances de Martin Archimbaud
  4. Surnom fréquent, donné par Richard Trager

Personnages